Contactez-nous
+ (33) 06 20 47 18 57
Mail
contact@fmtc.fr
Horaires
lundi-Vendredi: 09.00-20.00

Acupuncture et dépression

L’acupuncture et la dépression. Il est bien documenté que le stress chronique peut exacerber certains problèmes de santé mentale dont la dépression. Il peut nuire au bien-être physique et émotionnel, entraînant une cascade de conséquences négatives pour la santé. Heureusement, il existe de nombreux moyens d’atténuer les effets du stress et de renforcer votre système immunitaire contre les facteurs de stress futurs. L’un de ces moyens est l’acupuncture

Acupuncture et addictions

L’acupuncture est utilisée depuis des milliers d’années pour aider les gens à gérer leur stress et leur anxiété, ainsi que d’autres conditions comme les addictions et dépendances. Les bienfaits de l’acupuncture ont été largement étudiés et il a été constaté que la pratique n’aide pas seulement les symptômes physiques mais aussi les aspects mentaux liés à la dépendance.

L’acupuncture est une forme de médecine alternative pratiquée pour sa capacité à débloquer l’énergie ou le chi (également appelé Ki) dans le corps, ce qui peut soulager la douleur, le stress et la maladie. Elle fonctionne en stimulant des points spécifiques du corps qui déclenchent une réaction de guérison de l’organisme.

La stimulation active le système nerveux et des endorphines sont libérées dans notre corps. Ces substances chimiques naturelles nous procurent une sensation de bien-être, similaire à celle de la morphine. En augmentant notre tolérance à la douleur et au stress, nous devenons moins sensibles à l’abus de substances.

 

Comprendre l’acupuncture et la dépendance

Il existe de nombreux types de dépendances et chaque type a une cause différente. Cependant, elles ont toutes le même résultat, à savoir un impact négatif sur la vie d’une personne. La dépendance peut être causée par une grande variété de facteurs, notamment la génétique, les troubles mentaux, les traumatismes de l’enfance, certains traits de personnalité et/ou l’environnement d’une personne.

Voici quelques-unes des dépendances les plus courantes : L’abus de substances, comme les drogues, l’alcool, le tabac, etc. Les dépenses excessives, les jeux d’argent, l’excès de télévision, etc. La dépendance à la nourriture, aux médicaments ou à d’autres substances.

 

Acupuncture pour traiter la dépendance aux drogues

L’acupuncture étant une approche holistique du bien-être, elle peut être utilisée pour traiter de nombreux types de dépendances et d’affections, y compris la toxicomanie. L’acupuncture aide à réduire les envies, à soulager les symptômes de sevrage et à gérer les émotions qui peuvent déclencher le désir d’adopter des comportements addictifs.

Des études montrent que l’acupuncture est un traitement efficace de la toxicomanie. L’acupuncture peut réduire les envies et la consommation de drogues, ralentir la progression de la maladie et aider les patients à rompre leur dépendance aux drogues. L’acupuncture s’est également avérée utile pour soulager les symptômes de sevrage liés à l’arrêt de la consommation de substances.

 

Comment l’acupuncture aide-t-elle à lutter contre la dépendance ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’acupuncture déclenche la libération d’endorphines. Ces substances chimiques d’origine naturelle soulagent la douleur et le stress. L’acupuncture peut être utilisée pour traiter de nombreux types de douleurs, y compris les douleurs chroniques.

Elle peut également être utilisée pour gérer le stress et l’anxiété. Ce sont toutes des choses qu’une personne souffrant d’une dépendance peut ressentir davantage, ce qui rend la guérison plus difficile. En augmentant votre tolérance à la douleur et au stress, vous devenez moins sensible à l’abus de substances.

Supposons, par exemple, que vous traversiez le douloureux processus de désintoxication d’une drogue dont vous avez fait un usage intensif. Il s’agit d’un processus très stressant qui peut vous donner l’impression de vouloir chercher une autre substance pour faire disparaître la douleur. L’acupuncture pendant cette période peut aider à réduire ces sentiments et à faciliter le processus sans se tourner à nouveau vers les drogues.

                            acupuncture et addictions

 

Acupuncture et thérapie

Si vous cherchez à vous attaquer réellement à la cause profonde de votre dépendance, l’acupuncture combinée à une thérapie est un moyen efficace d’y parvenir. En combinant ces deux approches, vous pouvez vous attaquer à votre dépendance sur le plan physique et mental.

L’acupuncture peut être utilisée comme une forme de thérapie en s’attaquant aux causes profondes de votre dépendance. Elle vous aide à résoudre les problèmes qui vous empêchent de mener une vie saine et épanouie. En associant l’acupuncture à une thérapie, vous pouvez vous attaquer aux problèmes plus profonds qui vous empêchent de mener une vie plus saine.

À quoi ressemble une séance d’acupuncture pour les addictions ?

La séance s’appuie sur des protocoles d’acupuncture et/ou d’acupuncture auriculaire (auriculothérapie) ciblés sur les dépendances, les traumatismes et les troubles de santé mentale. La séance d’acupuncture proprement dite et l’expérience ressemblent beaucoup à une séance d’acupuncture ordinaire.

Un acupuncteur insère de très petites aiguilles stériles dans votre peau, puis vous restez assis ou allongé tranquillement pendant au moins 20 à 30 minutes. L’acupuncture NADA cible cinq zones de l’oreille que l’on pense être associées à la toxicomanie.

Ce type d’acupuncture est couramment pratiqué en groupe et les séances durent de 20 à 45 minutes. Les participants déclarent se sentir énergisés après la séance, mais aussi calmes et détendus. L’acupuncture pour les troubles concomitants et les troubles de santé mentale coexistent parfois avec la toxicomanie et l’alcoolisme.

Les personnes souffrant d’anxiété, de dépression et d’autres conditions peuvent abuser de drogues et d’alcool pour faire face aux symptômes de troubles de santé mentale.

Un traitement efficace de la toxicomanie doit traiter l’abus de drogues et d’alcool ainsi que les problèmes sous-jacents tels que les troubles de santé mentale. L’acupuncture peut être un complément au traitement traditionnel des troubles de santé mentale. Certaines recherches montrent que l’acupuncture est un traitement prometteur de la dépression lorsqu’elle est associée à des antidépresseurs et à une thérapie. Elle peut aider à améliorer la qualité de vie et la santé socio-émotionnelle.

Des études suggèrent également que l’acupuncture peut être un traitement efficace contre l’anxiété. Le traitement à double diagnostic qui comprend l’acupuncture peut aider à lutter contre le stress, l’anxiété et la dépression qui sont souvent associés à l’alcoolisme et à la toxicomanie. Il est recommandé de s’assurer que le praticien ait suivi une bonne formation acupuncture pour réserver une séance d’acupuncture souvent sur rendez-vous.

 

Remarques finales

L’acupuncture est un traitement efficace pour les addictions et dépendances comme la toxicomanie et il a été démontré qu’elle réduit les envies de substances, soulage les symptômes de sevrage et aide les patients à se défaire de leur dépendance. L’acupuncture déclenche la libération d’endorphines, qui agissent comme des analgésiques et des anti-stress.

En augmentant votre tolérance à la douleur et au stress, vous devenez moins sensible à l’abus de substances. L’acupuncture peut également être utilisée pour traiter différents types de douleurs, y compris les douleurs chroniques, et pour gérer le stress et l’anxiété. L’acupuncture est utilisée depuis des milliers d’années pour aider les gens à gérer le stress et l’anxiété, ainsi que d’autres conditions telles que la dépendance au tabac, à l’alcool, drogues et autres substances.

Les bienfaits de l’acupuncture ont été largement étudiés et il a été constaté que cette pratique aide non seulement les symptômes physiques mais aussi les aspects mentaux liés à la dépendance. L’acupuncture est une forme de médecine alternative pratiquée pour sa capacité à débloquer l’énergie ou le chi dans le corps, ce qui peut soulager la douleur, le stress et la maladie. Demandez conseils à votre acupuncteur.

Devenir auriculothérapeute, auriculothérapie

Devenir auriculothérapeute, pratique de l’auriculothérapie. Avec l’étude des flux d’énergie dans le corps de l’oreille et de leur relation avec la santé. Elle est utilisée pour de nombreuses affections, notamment la sinusite, les allergies, le syndrome de stress post-traumatique (SSPT), la dépression et l’anxiété. Bien qu’elle puisse sembler similaire à l’acupuncture, il existe quelques différences essentielles entre ces deux pratiques.

Il n’est pas rare que les personnes qui découvrent l’auriculothérapie ne sachent pas très bien où elles en sont dans le monde de la médecine alternative. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe un nombre croissant de praticiens en auriculothérapie qui utilisent cet art de guérison ancien comme principal moyen de soins.

Si vous êtes prêt à en savoir plus sur ce que fait un auriculothérapeute, continuez à lire !

L’auriculothérapie offre de nombreuses possibilités à ceux qui souhaitent l’intégrer à leur routine quotidienne. Elle peut être pratiquée à domicile ou par un praticien sous la supervision d’un auriculothérapeute. Voici tout ce que vous devez savoir pour le devenir.

 

Qu’est-ce qu’un auriculothérapeute ?

Un auriculothérapeute est un praticien qui utilise le flux d’énergie dans le corps pour aider à améliorer la santé globale. Il peut pratiquer la « médecine énergétique« , qui permet de traiter les problèmes physiques et émotionnels.

Un auriculothérapeute est un thérapeute spécialisé dans le travail avec les systèmes énergétiques du corps. Le mot « aurique » vient du mot latin signifiant « oreille » et fait référence à la zone située autour et au-dessus de l’oreille externe, également appelée « pavillon ».

Dans ce cas, il s’agit de la zone située autour et au-dessus de nos oreilles physiques. Le mot « thérapeute » vient du mot grec signifiant « traiter » ou « guérir ». Un auriculothérapeute traite les gens par le biais de techniques de guérison énergétique telles que le massage et l’acupuncture.

En tant qu’auriculothérapeute, vous travaillez avec les clients en explorant leur système énergétique à l’aide de techniques manuelles telles que l’acupression et le massage.

Vous les aidez également à identifier les zones de blocage et de maladie, puis vous appliquez des remèdes pour les éliminer. Il élabore ensuite un plan de traitement adapté à chaque patient en fonction de ses besoins et de ses exigences spécifiques. Vous pouvez travailler avec une équipe d’autres thérapeutes dans le cadre d’un établissement de soins holistiques.

 

Comment fonctionne l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie est l’utilisation d’un travail corporel qui stimule la zone auriculaire, ou points sur l’oreille. Les points auriculaires sont situés le long du canal auditif et sont associés à de nombreuses terminaisons nerveuses qui peuvent être stimulées par une légère pression de l’auriculothérapeute.

Ce type de travail corporel est utilisé pour traiter un certain nombre de problèmes de santé, notamment la douleur, les allergies, les troubles du sommeil et le stress. Les utilisations les plus courantes de l’auriculothérapie sont les suivantes : soulagement des maux d’oreille et des douleurs, insomnie et relaxation, soulagement des sinusites et des allergies, et soulagement du stress.

Ce type de travail corporel peut être utilisé de diverses manières ; par exemple, vous pouvez l’utiliser dans le cadre d’un traitement pour soulager la douleur ou pour vous aider à vous détendre avant de vous coucher.

Vous pouvez également l’utiliser pour soulager les symptômes de la sinusite ou des allergies lorsque vous vous sentez mal. Même si ce type de travail corporel est relativement récent, il est utilisé depuis des milliers d’années dans différentes cultures du monde.

Symptômes courants traités par l’auriculothérapie

– Maux de tête – Sinusite – Dépression – Trouble du stress post-traumatique (TSPT) – Trouble dissociatif – Insomnie – Maux de tête migraineux – Herpès – Bronchite chronique – Asthme – Rhinite – Fibromyalgie – Maux de gorge – Fièvre des foins – Allergies – Goutte – Fatigue

– Impuissance masculine – Impuissance féminine – Éjaculation précoce – Règles irrégulières – Cycle menstruel douloureux – Syndrome du côlon irritable (SCI) – Syndrome de l’intestin irritable (SII) – Symptômes de la ménopause – Acné – La rosacée – Le psoriasis – Pied d’athlète – Infection fongique – Herpès – Herpès – Verrues – Rhume – Grippe…

auriculothérapeute
Auriculothérapie

Recommandations de l’auriculothérapeute

– Le praticien auriculothérapeute doit être formé à l’utilisation en toute sécurité de tous les outils qu’il utilise. – Le client doit comprendre les mesures de sécurité. – Le praticien ne doit traiter qu’une seule personne à la fois.

– Le client doit se trouver allongé de préférence près du praticien assis de préférence à proximité de l’oreille. – Le client doit rester immobile pendant le traitement. – Le client ne doit jamais effectuer de mouvements pendant la séance d’auriculothérapie – Le client ne doit pas être laissé seul pendant le traitement. – Le client ne doit ni manger ni boire pendant le traitement. – Le client ne doit pas nager ou se baigner pendant au moins une heure après le traitement.

 

L’auriculothérapie du Docteur Nogier

Le Dr Paul Nogier est professeur de physique médicale à la faculté de médecine de Lyon. Il a été la première personne au monde à démontrer que l’auriculothérapie, une pratique thérapeutique ancienne consistant à stimuler des points d’acupuncture par les oreilles, peut aider à traiter divers problèmes de santé.

Après trois ans d’études, Paul Nogier découvre la médecine, l’homéopathie, l’acupuncture et les manipulations vertébrales. Il s’intéresse à la méthode de Mme Barrin, ce qui l’amène à développer l’auriculothérapie. En 1956, il crée la première carte des points réflexes.

Pendant quinze ans, le Dr Nogier analyse et étudie. En 1966, à la suite d’observations cliniques, il formalise le RAC (Signal Autonome Vasculaire, rebaptisé ensuite VAS par le Professeur Pierre Magnin) à la suite d’études. C’est alors que l’Auriculomédecine est née. Le mot « médecine » est inapproprié et tend à disparaître, on parle donc d’Auriculomédecine.

Le Groupe Lyon d’Études Médicales continue à enseigner la méthode du Dr Nogier en France (DIU d’auriculothérapie) aux USA et en Chine.  Dans son étude, il a montré que l’auriculothérapie réduit la perception de la douleur et interfère avec les voies de signalisation de la douleur dans la moelle épinière.

L’auriculothérapie consiste à placer des aiguilles dans des points spécifiques de l’oreille. Ces points correspondent à des acupoints du corps humain connus pour soulager la douleur et réduire l’inflammation.

En plus de réduire la perception de la douleur, les recherches du Dr Nogier ont démontré que l’auriculothérapie peut également interférer avec les voies de signalisation de la douleur dans la moelle épinière, ce qui pourrait expliquer pourquoi elle soulage la douleur de manière si efficace.

 

Devenir auriculothérapeute, est-ce pour vous ?

Si la profession d’auriculothérapeute s’est développée ces dernières années, elle est encore relativement récente. L’Association américaine de médecine énergétique est une organisation à but non lucratif qui contribue à la formation des praticiens et à la normalisation de la certification dans toute la profession. En France, différents organismes forment également à l’auriculothérapie.

Bien que la profession soit en pleine expansion, il est important de noter qu’elle n’en est encore qu’à ses débuts par rapport à d’autres professions de la santé. Par rapport à la pratique de l’acupuncture, devenir auriculothérapeute peut être une activité secondaire ou un métier à plein temps.

L’auriculothérapie est un excellent art de guérir pour ceux qui souhaitent utiliser la médecine énergétique comme une thérapie complémentaire à la médecine traditionnelle.

Elle peut aider à résoudre des problèmes tels que la dépression, la douleur chronique et les mauvaises performances sportives. Elle est également utile pour les personnes qui découvrent la pratique et veulent se familiariser avec la médecine énergétique.

Le classique de la médecine interne de l’empereur jaune

« Moi qui suis le chef d’un grand peuple…
Et qui devrais donc en percevoir des impôts,
Je constate avec affliction que je n’en perçois point,
Parce que mon peuple est malade.
Je veux que l’on cesse d’administrer des remèdes
Qui rendent mon peuple malade…
Pour n’employer désormais que des aiguilles de métal »

‍Le Huang Di Nei Jing, le classique de médecine interne de l’Empereur jaune a été appelé la « Bible » de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Il s’agit du plus ancien texte de MTC, et il est encore largement étudié et pratiqué aujourd’hui. Le Classique de médecine interne de l’empereur jaune se compose de deux livres : Il se divise en deux parties : le Su Wen et le Ling Shu. Tous les aspects de la médecine y sont abordés, avec leur traitement, et plus particulièrement le traitement par acupuncture.

Le texte classique de l’Empereur Jaune sur la médecine interne et le système des cinq organes : les reins, le cœur, les poumons, la rate et le foie. Il traite du diagnostic et du traitement ainsi que de la prévention.

Le texte comprend des descriptions précises des maladies ainsi que des explications détaillées de leurs causes et des techniques de diagnostic. En plus d’être une référence médicale précieuse, ce texte est également remarquable pour sa discussion des émotions dans la santé et la maladie. Comme tous les textes anciens, ce livre n’a été traduit de la langue originale en chinois moderne qu’une seule fois – en Chine, vers 500 de notre ère – et cette traduction était fortement influencée par les idéaux confucéens.

En tant que telle, elle ne reflète peut-être pas exactement la manière dont ce texte aurait été lu ou compris par son public d’origine, mais elle reste néanmoins une source importante d’informations sur la médecine chinoise avant le développement de la théorie et de la pratique scientifiques modernes.

 

Introduction : Un aperçu du texte

Le texte classique de l’Empereur Jaune sur la médecine interne et le système des cinq organes : reins, cœur, poumons, rate et foie. Il traite du diagnostic et du traitement ainsi que de la prévention. Le texte comprend des descriptions précises des maladies ainsi que des explications détaillées de leurs causes et des techniques de diagnostic. En plus d’être une référence médicale précieuse, ce texte est également remarquable pour sa discussion des émotions dans la santé et la maladie.

Comme tous les textes anciens, ce livre n’a été traduit de la langue originale en chinois moderne qu’une seule fois – en Chine, vers 500 de notre ère – et cette traduction était fortement influencée par les idéaux confucéens. En tant que telle, elle ne reflète peut-être pas exactement la façon dont ce texte aurait été lu ou compris par son public d’origine, mais elle reste une source importante d’informations sur la médecine chinoise avant le développement de la théorie et de la pratique scientifiques modernes.

médecine
 Classique de médecine interne de l’empereur jaune

La médecine interne classique de l’empereur jaune.

Avant d’aborder les maladies particulières traitées dans le livre, il est important de se pencher sur la philosophie et la pratique de la médecine chinoise telle qu’elle était pratiquée dans la Chine ancienne. L’empereur jaune, dont le nom signifie « le souverain d’or », a régné sur la Chine entre 2650 et 2500 avant J.-C., et est considéré comme le premier des cinq empereurs.

Il est considéré comme le premier des cinq empereurs et aurait unifié la Chine. On lui attribue également l’invention de l’écriture et du travail des métaux. La médecine interne de l’Empereur Jaune était fortement influencée par la philosophie chinoise du Yin et du Yang. Ces deux forces étaient considérées comme l’équilibre de toutes les choses dans l’univers. Pour atteindre l’harmonie et la santé, les deux forces devaient être en équilibre.

 

Les maladies et leurs causes

Les maladies et douleurs étaient causées par un déséquilibre dans un ou plusieurs des cinq organes : le cœur, les poumons, les reins, la rate ou le foie. Le cœur était associé aux émotions. Il était chargé de stocker et de distribuer l’énergie « Yang » du corps, et était donc associé à des émotions telles que la joie et la colère, ainsi que le désir sexuel.

Les maladies cardiaques étaient donc causées par une joie ou une colère excessive, un désir sexuel excessif, une joie ou une colère excessive à la suite de la perte d’un être cher, ou une tristesse extrême. Les maladies pulmonaires étaient causées par une activité mentale excessive. Par exemple, une joie, une colère ou une tristesse excessive pouvaient amener une personne à penser à ces choses plus que d’habitude. Cela surstimulait l’esprit et le rendait malade. Si un être cher mourait, la personne atteinte pouvait penser constamment à cette perte, ce qui provoquait la maladie. La maladie rénale était causée par une activité mentale ou émotionnelle excessive.

Par exemple, une joie ou une colère excessive, ou une tristesse excessive. Une joie ou une colère excessive faisait oublier à l’esprit comment contrôler les fonctions corporelles, tandis qu’une tristesse excessive faisait oublier à la personne comment apprécier les choses telles qu’elles étaient. La rate était associée aux « sentiments ». Elle était associée à des émotions telles que l’amour et la haine, ainsi que le plaisir et la douleur.

Comme pour le cœur, si une personne était trop heureuse ou trop triste, elle se sentait malade. Le foie était associé au physique. Comme la rate, il était associé aux « sentiments ». Il était également associé à l’esprit, et donc aux émotions telles que le bonheur et la douleur.

 

Émotions dans la maladie

Un patient décrivait souvent ses symptômes en fonction des émotions qu’il ressentait le plus à ce moment-là. Par exemple, un patient pouvait dire qu’il se sentait constamment en colère ou triste, ou qu’il éprouvait beaucoup de joie ou de douleur. Les médecins tentent alors d’identifier la cause de ces émotions, ce qui les aide à comprendre ce qui n’allait pas chez le patient.

 

Techniques de traitement et de prévention

Le traitement était généralement axé sur l’éducation du patient, et reposait souvent sur une thérapie de groupe. Les patients rencontraient d’autres patients présentant les mêmes symptômes et discutaient de ces émotions et de la manière dont ils les avaient gérées. La prévention était axée sur l’encouragement d’un comportement sain. Par exemple, on encourageait les patients à ne pas être trop heureux ou trop tristes, et on leur disait d’éviter la joie ou la douleur excessive.

 

Résumé

Le texte classique de l’Empereur jaune sur la médecine interne et le système des cinq organes : reins, cœur, poumons, rate et foie. Il traite du diagnostic et du traitement ainsi que de la prévention. Le texte comprend des descriptions précises des maladies ainsi que des explications détaillées de leurs causes et des techniques de diagnostic.

En plus d’être une référence médicale précieuse, ce texte est également remarquable pour sa discussion des émotions dans la santé et la maladie. Les maladies sont causées par un déséquilibre dans un ou plusieurs des cinq organes : le cœur, les poumons, les reins, la rate ou le foie. Les émotions dans la maladie sont décrites en termes de sentiments et d’émotions du patient, et ces sentiments sont ensuite identifiés et traités.

Le traitement est généralement axé sur l’éducation du patient et la thérapie de groupe, tandis que la prévention se concentre sur un comportement sain.

douleur et médecine chinoise

La douleur en médecine traditionnelle chinoise

Le mot douleur désigne une sensation qui signale que quelque chose ne va pas dans votre corps ou qui signale un danger. Elle est aiguë, ce qui signifie qu’elle a le pouvoir de faire mal. En médecine traditionnelle chinoise, il existe différents types de douleur. La douleur aiguë est causée par des émotions violentes et des traumatismes physiques. Elle disparaît après un certain temps, ne laissant derrière elle que des cicatrices.

Le mot acupression est dérivé du mot chinois « acupuncture » et signifie qu’il faut appuyer sur certains points du corps pour soulager la douleur. Dans la MTC, il existe plusieurs théories sur la cause de la douleur et la façon de la traiter. La douleur peut être causée par divers facteurs : une mauvaise circulation sanguine, une toxicité dans l’organisme, le stress, un déséquilibre dans l’un des six principes yin-yang (essence), un blocage dans l’un des 12 méridiens qui parcourent votre corps (également appelés points d’acupuncture), ou encore un déséquilibre dans l’un de vos cinq sens (par exemple, la vue).

Certains types de douleur sont plus courants que d’autres ; par exemple, les maux de tête ont tendance à ne pas être très douloureux car ils ne durent généralement que quelques minutes, tandis que les douleurs dorsales peuvent être atrocement douloureuses pendant plusieurs jours car elles se développent avec le temps.

 

L’acupression et l’acupuncture contre la douleur en médecine traditionnelle chinoise

L’acupuncture est utilisée depuis des milliers d’années en Chine pour traiter un large éventail de troubles, dont la douleur. Par exemple, l’acupuncture est censée réduire la douleur lorsqu’elle est causée par des blessures ou des opérations chirurgicales, et certaines études ont démontré que l’acupuncture pouvait être efficace pour traiter les douleurs chroniques, comme le mal de dos.

L’acupuncture est une forme de thérapie manuelle qui utilise des aiguilles pour stimuler des points spécifiques du corps. L’acupuncture a une longue histoire en Chine ; elle remonterait à environ 5 000 ans. L’acupuncture repose sur la théorie selon laquelle toutes les parties du corps sont connectées et qu’en stimulant certains points du corps, on peut soulager la douleur et rétablir le flux d’énergie. L’acupuncture est une procédure précise ; il s’agit aussi d’une façon de stimuler les points, basée sur l’expérience et l’intuition.

 

L’acupuncture contre la douleur en médecine traditionnelle chinoise

En médecine chinoise, le corps est considéré comme un réseau complexe de canaux énergétiques appelés méridiens. Si ces canaux sont déséquilibrés, vous êtes susceptible de ressentir des douleurs. L’acupuncture est censée équilibrer le flux d’énergie dans le corps et donc soulager la douleur.

Dans de nombreux cas de mal de dos, par exemple, le méridien qui va du bas du dos aux fesses est bloqué par une inflammation ou un excès de quelque chose. En stimulant ce méridien (avec l’acupuncture) à l’aide des aiguilles, le corps retrouve son équilibre. Il existe de nombreux types d’acupuncture, chacun ayant des objectifs et des buts différents.

Par exemple, une certaine forme d' »acupuncture pour la douleur » est pratiquée en Chine depuis des milliers d’années. Cependant, en Occident, elle est souvent considérée comme une forme de médecine alternative non éprouvée.

Pour remédier à cette situation, de nombreuses études en double aveugle ont été menées pour évaluer l’efficacité de l’acupuncture contre la douleur. Les résultats sont très convaincants car l’acupuncture réduit efficacement la douleur chez certaines personnes.

acupuncture et douleur

Ventouse contre la douleur en médecine chinoise

La ventouse est une forme de thérapie par ventouses qui consiste pour le thérapeute à placer de petites coupelles sur la peau des bras, des jambes et du cou, puis à utiliser la succion pour attirer les coupelles sur la peau.

Traditionnellement, la ventouse est utilisé pour traiter une grande variété d’affections et de plaintes, dont la douleur. La ventouse existe depuis des milliers d’années en Chine, où il était largement pratiqué par les herboristes comme une forme de médecine alternative. À l’origine, elle était utilisé pour traiter un certain nombre d’affections, comme les maux de dos, l’insomnie et la constipation.

Elle est également utilisée dans les cultures occidentales depuis de nombreuses années pour traiter la douleur et d’autres affections. Dans la technique de ventouse, une petite quantité de liquide est prélevée dans une tasse, puis appliquée sur la peau du bras, de la jambe ou du cou.

Un joint est alors formé autour de la tasse pour emprisonner le liquide à l’intérieur de la tasse et assurer une légère aspiration sur la peau. Les coupelles sont ensuite placées sur la peau et l’aspiration est relâchée afin que le corps puisse évacuer le liquide.

 

Massage thérapeutique tuina contre la douleur en médecine traditionnelle chinoise.

Le massage chinois thérapeutique tuina est une forme de médecine alternative largement utilisée dans le monde. Il consiste à utiliser le massage tuina pour soulager la douleur et favoriser la guérison. Le massage tuina est généralement associé à d’autres thérapies, comme l’acupuncture, qui sont utilisées pour traiter la cause sous-jacente de la douleur.

On pense que le massage tuina chinois stimule la libération d’endorphines, responsables de la réduction de la douleur et de la guérison, ce qui en fait une forme efficace de gestion de la douleur. Il existe de nombreux types de massage tuina, chacun ayant des propriétés thérapeutiques et des avantages différents.

Par exemple, le shiatsu japonais, qui est une forme de massage traditionnel japonais, est censé traiter la douleur en réduisant l’inflammation, tandis que le massage des tissus profonds est connu pour augmenter le flux sanguin afin de favoriser la guérison des blessures.

 

Faiblesse et fatigue dans la médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, la douleur chronique est souvent le signe d’une carence en qi (prononcé « chi ») ou en sang. Si vous avez trop peu de qi, vous vous sentirez faible, et parfois même évanoui. Un praticien de la MTC utilisera une variété de traitements pour revigorer votre qi et traiter la cause sous-jacente de la douleur.

Par exemple, un praticien de la MTC peut vous donner un thé à base de réglisse, censé revigorer votre qi. Si vous avez trop de qi (c’est-à-dire un excès de qi), vous ressentirez de la fatigue. Les praticiens de la MTC recommanderont souvent des exercices et des aliments stimulant le qi pour aider à rééquilibrer votre qi.

 

L’excès de qi en médecine traditionnelle chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, un déséquilibre dans la circulation du qi peut entraîner un excès ou un manque d’énergie dans le corps. Si vous avez trop de qi, vous pouvez ressentir de l’anxiété, de l’agitation, de l’irritabilité et de l’insomnie. Si vous avez trop peu de qi, vous pouvez ressentir de la fatigue, de la faiblesse et même des évanouissements.

Un praticien de la MTC peut vous aider à revigorer votre qi en vous donnant un thé ou un aliment épicé qui est censé augmenter la circulation du qi. Il existe de nombreux types de régimes différents en médecine traditionnelle chinoise. Par exemple, certains sont destinés à revigorer le qi, tandis que d’autres sont destinés à nourrir le corps et à renforcer les méridiens.

 

La stase sanguine en médecine traditionnelle chinoise

Si vous avez un excès de qi et que le sang ne circule pas bien dans vos méridiens, vous vous sentirez fatigué, faible et même étourdi. Un praticien de la MTC peut vous aider à revigorer votre qi avec une décoction faite à partir d’une herbe médicinale.

Les praticiens de la MTC peuvent également recommander un régime alimentaire ou un programme d’exercices pour revigorer la circulation sanguine. Il existe de nombreux types de régimes différents en médecine traditionnelle chinoise. Par exemple, certains sont destinés à revigorer le sang, tandis que d’autres visent à nourrir le corps et à renforcer les méridiens.

 

La déficience du Yin ou du Yang dans la théorie de la médecine traditionnelle chinoise.

Dans la théorie du Yin et du Yang de la MTC, chaque élément a une contrepartie Yin et Yang. Dans cette théorie, il existe deux forces complémentaires dans le corps humain : le yin et le yang. Si l’une de ces forces est déséquilibrée, vous vous sentirez faible ou mal en point. Le déséquilibre peut être causé par un excès ou une carence de qi et de sang .

Il existe de nombreux types de régimes alimentaires dans la médecine traditionnelle chinoise qui peuvent être utilisés pour revigorer l’une des forces du yin ou du yang.

 

Conclusion

En médecine chinoise, la douleur est classée comme aiguë ou chronique, et est souvent associée à une cause sous-jacente, comme une blessure ou une maladie. En plus de traiter la cause sous-jacente de la douleur, les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise peuvent également recommander des exercices pour revigorer votre qi, un régime pour revigorer votre flux sanguin et/ou un régime pour revigorer vos méridiens.

La notion de Qi en médecine traditionnelle chinoise

Qi est le mot chinois qui désigne l’énergie ou le flux d’énergie. On pense qu’il s’agit d’un élément essentiel qui anime toutes les choses. Le qi peut être considéré comme la force vitale naturelle que possèdent tous les êtres vivants. Lorsqu’une personne, un objet ou un lieu est en bon équilibre, il reçoit et nourrit le qi ; lorsqu’il est déséquilibré, il ne reçoit ou n’absorbe pas bien le qi et perd sa vitalité. La science occidentale n’a pas encore découvert de substances appelées qi, mais il existe de nombreux concepts qui correspondent à la compréhension du qi par la médecine traditionnelle chinoise.

Pour comprendre comment fonctionne la pratique du Qi-gong, nous devons d’abord examiner ce qu’est le qi dans le contexte de la MTC. Selon ce système de guérison, chaque être humain possède une constitution unique qui détermine les organes qui se développeront le mieux à un moment donné de la vie.  Selon la diététique chinoise, le type de nourriture que l’on consomme et la pratique régulière d’exercices physiques influencent également la constitution d’une personne et déterminent les organes qui arriveront à maturité à un moment donné de la vie.

Par conséquent, les praticiens pensent qu’il existe différents « types » de personnes avec des forces et des faiblesses différentes qui se manifestent différemment selon les circonstances et l’âge. En outre, selon la théorie de la MTC, après 40 ans environ, la plupart des gens commencent à voir leur santé décliner parce que leur corps commence à être surmené par des facteurs de stress quotidiens tels que de longues heures de travail, une activité physique excessive au travail et des habitudes alimentaires malsaines.

 

Qu’est-ce que le Qi ?

Le Qi est l’énergie qui circule dans tout le corps. C’est l’énergie dont nous sommes littéralement faits. C’est l’essence de la vie et la cause de toutes les fonctions du corps, du mouvement des muscles à la circulation du sang et à la sécrétion d’hormones. Bien que nous soyons faits de la même substance que les plantes et les animaux, les êtres humains ont la capacité unique de contrôler ce flux d’énergie par nos pensées et nos actions.

La langue chinoise compte de nombreux mots qui expriment l’idée d' »énergie » ou de « vitalité ». Il s’agit notamment de « qi », qui signifie littéralement « énergie », « Jing », qui signifie « substance », et « Shen », qui signifie « esprit ». Ces trois idées – « énergie », « substance » et « esprit » – sont également les principales composantes de la théorie de la MTC concernant le concept de Qi et plus largement des trois trésors « San Bao ».

 

Les 4 types fondamentaux de Qi en médecine traditionnelle chinoise.

Il existe quatre types fondamentaux de Qi en médecine traditionnelle chinoise qui sont associés aux quatre saisons. Chaque saison a un type de Qi différent. Le qi du printemps est associé au temps chaud et humide du printemps. Le qi de l’été est associé au temps chaud et sec de l’été. Le qi de l’automne est associé au temps frais et sec de l’automne. Le qi de l’hiver est associé au temps froid et sec de l’hiver.

Ces quatre types primaires de Qi sont connus sous le nom des « quatre principes du Jing ».

– Jing est communément traduit par « essence » ou « substance ». Le Jing est la substance « élémentaire » qui est à la base de toute vie. Il est à la base de la santé physique et mentale et est responsable de la croissance et du développement.

– Le Yang Jing est associé au temps chaud et humide du printemps. Le Yang Jing est responsable de la croissance et du développement du corps, des sens et des émotions. Le Yang Jing est associé à l’homme et aux organes intérieurs.

– Le Yin Jing est associé au temps chaud et sec de l’été. Le Yin Jing est responsable de la croissance et du développement du corps, des organes et des organes extérieurs ou extériorisés. Le Yin Jing est associé aux organes féminins et extérieurs.

– Les saisons ont leur propre qi spécifique qui peut être utilisé pour restaurer et maintenir les fonctions du corps.

 

Comment la pratique du Qi-gong est basée sur le concept de l’énergie Qi.

Dans la théorie des cinq éléments, toutes les choses sont composées de cinq substances de base, que l’on appelle également « éléments ». Les cinq éléments sont le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau. Selon la théorie des cinq éléments, le corps humain est composé de proportions différentes de ces éléments. Les proportions correctes de ces éléments dans la constitution physique d’une personne sont considérées comme essentielles à la bonne santé et à la longévité.

Pour se maintenir en bonne santé, le corps humain a besoin d’un apport équilibré de qi provenant de l’environnement. Si une personne ou un lieu ne reçoit pas suffisamment de qi, il sera déséquilibré et finira par être faible et malade. En effet, le qi est équivalent à la quantité d’oxygène qu’un lieu peut contenir.

Si un lieu n’a pas assez d’oxygène, il devient malsain et finit par mourir. Lorsqu’une personne pratique la culture de l’énergie qi ou le Qi gong, elle essaie d’élever l’énergie qi dans son corps en la faisant circuler dans différentes parties du corps, notamment les méridiens pulmonaires, le gros intestin, l’estomac et la poitrine. Plus la pratique est fréquente, plus on devient habile à manipuler le qi dans son propre corps et à purifier son environnement.

Les bienfaits de la pratique du Qi gong

De nombreuses personnes choisissent de pratiquer le Qi-gong comme un moyen d’auto-guérison et d’auto-transformation. Elles déclarent souvent se sentir calmes et détendues après la pratique et éprouver certains des bienfaits de l’amélioration de l’énergie du chi, tels que l’amélioration de la concentration, la réduction du stress et l’augmentation de l’endurance. Certaines personnes choisissent également de pratiquer le Qi-gong comme une forme de guérison.

Le Qi-gong est considéré comme très efficace pour traiter une grande variété de troubles physiques et psychologiques. Il est particulièrement utile pour rétablir et maintenir une bonne santé après une maladie ou une blessure. De nos jours, de nombreuses personnes pratiquent le Qi-gong dans un but de remise en forme et de promotion de la santé.

De nombreux centres de fitness proposent des cours spéciaux pour apprendre à cultiver et à utiliser l’énergie du corps humain. De nombreuses personnes participent également au sport d’intérieur de plus en plus populaire qu’est l’escalade de tours, qui implique la pratique du Qi-gong.

 

Conclusion

Le Qi est la force vitale naturelle que possèdent tous les êtres vivants. Lorsqu’une personne, un objet ou un lieu est en bon équilibre, il reçoit et nourrit le qi ; lorsqu’il est déséquilibré, il ne reçoit ou n’absorbe pas bien le qi et perd sa vitalité. La science occidentale n’a pas encore découvert de substance appelée qi, mais il existe de nombreux concepts qui correspondent à la compréhension du qi par la médecine traditionnelle chinoise. Le concept de « qi » et d' »énergie » est très similaire dans les deux philosophies, et le Qi-gong est un moyen bénéfique de pratiquer l’art d’équilibrer son énergie.

Les émotions et la médecine traditionnelle chinoise

Les émotions en médecine traditionnelle chinoise ont un rôle important. En effet,  La médecine chinoise est l’étude du corps humain et de ses systèmes et émotions. À l’instar d’autres systèmes médicaux, elle identifie les causes et les symptômes des affections, propose des traitements et suit les progrès accomplis vers les objectifs fixés.

Ces systèmes se concentrent sur l’identification de schémas dans des situations qui ont déjà entraîné des complications similaires. Ils cherchent à savoir pourquoi certaines situations déclenchent des émotions négatives ou des habitudes malsaines, et comment les gens peuvent remplacer ces émotions ou habitudes par d’autres plus positives.

Les troubles de la santé mentale et la détresse émotionnelle ne sont pas propres à une culture donnée ; ils touchent chacun d’entre nous. La médecine traditionnelle chinoise le reconnaît en étudiant les états émotionnels aussi bien que les états physiques.

Elle examine la manière dont les émotions affectent la santé et la maladie, ainsi que la manière dont les différents états émotionnels correspondent à des manifestations organiques spécifiques ou à des déséquilibres au sein du système corporel dans son ensemble.

Dans cet article, nous allons explorer comment la médecine traditionnelle chinoise considère les émotions d’un point de vue physiologique, discuter des déséquilibres émotionnels courants associés à des pathologies organiques spécifiques et examiner les stratégies de guérison pour chaque type d’émotion.

 

Qu’est-ce que le stress émotionnel en médecine traditionnelle chinoise ?

L’esprit humain et les émotions sont très importants et peuvent affecter de nombreux aspects de la santé. La médecine chinoise possède un certain nombre de concepts différents liés à l’esprit et aux émotions. Par exemple, il existe cinq émotions fondamentales : la joie, la colère, la tristesse, la peur et le dégoût.

Il existe également d’autres types d’émotions que les gens peuvent ressentir, comme l’amour ou la compassion. La médecine chinoise estime que certaines émotions peuvent avoir des effets physiques sur le corps, comme la constipation ou d’autres problèmes du système digestif. Il est important d’être conscient de ses propres émotions pour pouvoir prendre soin de soi. Cela peut vous aider à vous sentir plus détendu et à améliorer votre état de santé général.

Le stress émotionnel, ou déséquilibre émotionnel, est un état où l’on se sent au-delà de sa gamme habituelle d’émotions. En médecine traditionnelle chinoise, le stress émotionnel est soit causé par un événement extérieur, soit lié à un état émotionnel déséquilibré.

Lorsqu’une personne subit un facteur de stress émotionnel, son corps produit certaines hormones qui affectent son système immunitaire et la chimie de son cerveau afin de combattre ou de cacher le facteur de stress. En fonction de la gravité du facteur de stress, le corps peut connaître un ou plusieurs de déséquilibres.

 

Types de stress émotionnel

Les différentes émotions en médecine chinoise sont généralement regroupées en quatre types : la joie, la colère, la tristesse et le wuqi (choc). La joie est un sentiment de satisfaction et de félicité. Elle est souvent associée au cœur, mais peut aussi se trouver dans les poumons ou l’estomac. La colère est un sentiment d’irritation, de contrariété ou d’indignation. Elle est souvent associée au foie ou au cœur. La tristesse est un sentiment de tristesse et de chagrin. Elle est souvent associée à la rate. Wuqi (choqué) est un sentiment de peur, de choc ou d’anxiété. Il est souvent associé aux reins ou à la vésicule biliaire.

L’origine de la médecine chinoise est ancrée dans des émotions comme la joie, la colère, la tristesse et le wuqi qui font partie de notre expérience humaine. Ce sont des sentiments universels que chacun éprouve dans une certaine mesure.

Mais il est important de reconnaître que vos émotions ne doivent pas nécessairement vous concerner ! La mauvaise journée d’un ami au travail peut l’amener à se mettre en colère et à avoir besoin d’évacuer sa colère en utilisant un outil puissant comme l’acupuncture pour se sentir mieux.

La grossesse d’une amie peut entraîner un besoin accru d’aliments nourrissants qui l’aideront à se sentir mieux émotionnellement et physiquement. En médecine chinoise, les émotions peuvent également être déclenchées par des facteurs externes tels que des toxines environnementales, le stress du travail ou de la vie familiale, etc. qui peuvent nécessiter un traitement.

Émotions positives associées à des systèmes organiques fonctionnels. – Émotions négatives associées à des systèmes organiques dysfonctionnels.

 

Émotions négatives associées aux systèmes d’organes dysfonctionnels.

Ceux-ci sont liés au foie, à la rate, aux poumons ou aux reins. Les émotions négatives associées à un dysfonctionnement de ces organes provoquent souvent un sentiment d’anxiété ou d’accablement, qui se traduit par divers déséquilibres physiques.

Certaines des émotions négatives les plus courantes associées à un dysfonctionnement de la rate ou des poumons sont les suivantes : – La peur – Une anxiété incontrôlable et écrasante – provoquant un pouls rapide et faible et une sensation d’immobilisation. – Colère – Sentiment d’irritation, de  » bouffée d’air  » et d’envie de se déchaîner – provoquant un pouls rapide et faible et une sensation d’immobilisation. – La jalousie – Une envie douloureuse, qui s’envenime – provoquant un pouls rapide et faible et un sentiment d’immobilisation. – Honte – Sentiment d’embarras, d’avoir tort et d’avoir envie de se cacher, provoquant un pouls rapide et faible et un sentiment d’immobilisation.

 

Les émotions positives associées aux systèmes organiques fonctionnels.

Elles sont liées à l’estomac, à l’intestin grêle et au gros intestin. Les émotions positives associées au fonctionnement de ces organes favorisent la circulation sanguine, augmentent l’énergie et facilitent la digestion. Certaines des émotions positives les plus courantes associées au fonctionnement du gros intestin sont les suivantes : – L’espoir – Se sentir optimiste et confiant – favorisant la circulation sanguine et l’énergie. – Amour – Se sentir connecté et compatissant – favorise la circulation sanguine et l’énergie. – Joie – Se sentir léger et joyeux – favorise la circulation sanguine et l’énergie comme l’acupuncture.

 

Stratégies de guérison pour chaque type d’émotion.

Lorsque les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise sont confrontés à un patient qui subit un stress émotionnel, ils prescrivent souvent des formules à base de plantes connues pour avoir un effet calmant sur le système nerveux afin de soulager les symptômes de l’état déséquilibré. Il est également courant que les praticiens prescrivent des plantes qui favorisent le calme émotionnel.

Dans le cas de la peur, le praticien peut prescrire une formule qui calme le système nerveux tout en encourageant le corps à augmenter le flux sanguin vers les muscles. Dans le cas de la colère, le praticien peut prescrire une formule qui calme le système nerveux tout en encourageant le corps à augmenter le flux sanguin vers les muscles. Ces herbes sont souvent choisies pour leur capacité à favoriser la circulation sanguine, à faciliter la digestion et le métabolisme et à contribuer au maintien d’un système nerveux sain.

Les formules à base de plantes chinoises agissent souvent comme des diaphorétiques, favorisant la transpiration pour éliminer les toxines du corps et promouvoir une humeur détendue sans effort.

émotions
émotions et médecine chinoise

Conclusion

Le stress émotionnel, ou déséquilibre émotionnel, peut être causé par un événement extérieur ou être lié à un état émotionnel déséquilibré. Lorsqu’une personne subit un facteur de stress émotionnel, son corps produit certaines hormones qui affectent son système immunitaire et la chimie de son cerveau afin de combattre ou de cacher le facteur de stress.

Selon la gravité du facteur de stress, le corps peut connaître un ou plusieurs des déséquilibres suivants : Peur – Anxiété incontrôlable et écrasante – provoquant un pouls rapide et faible et un sentiment d’immobilisation. Colère – Sentiment d’irritation, de  » bouffée  » et d’envie de se déchaîner – provoquant un pouls rapide et faible et un sentiment d’immobilisation. Honte – Se sentir embarrassé, « dans le tort » et vouloir se cacher – provoquant un pouls rapide et faible et un sentiment d’immobilisation. Espoir – Se sentir optimiste et confiant – favorise la circulation sanguine et l’énergie. Amour – Se sentir connecté et compatissant – favorise la circulation sanguine et l’énergie. Joie – Se sentir léger et joyeux – favorise la circulation sanguine et l’énergie.

Ces plantes sont souvent choisies pour leur capacité à favoriser la circulation sanguine, à faciliter la digestion et le métabolisme et à contribuer au maintien d’un système nerveux sain. Les formules à base de plantes chinoises agissent souvent comme des diaphorétiques, favorisant la transpiration pour éliminer les toxines du corps et promouvoir une humeur détendue sans effort.

les points d’acupuncture en médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) utilise de nombreux types d’acupression et de points d’acupuncture pour traiter un large éventail d’affections. Nombreux sont ceux qui ne savent pas comment ces techniques fonctionnent ou pourquoi elles seraient utiles.

L’acupression est un système de traitement très doux, ce qui signifie que vous pouvez l’utiliser sur vous-même ou sur vos amis dans le cadre d’une réunion sociale. Dans cet article, nous allons aborder les différents types de points d’acupuncture en médecine chinoise et la manière dont ils sont utilisés pour traiter divers problèmes de santé. Continuez à lire pour en savoir plus sur ce domaine fascinant de la médecine !

 

Introduction à l’acupuncture et à l’acupression en médecine chinoise

La médecine chinoise est un domaine de la médecine qui utilise l’acupuncture et l’acupression pour traiter une variété de problèmes de santé. Ces traitements sont basés sur l’idée que la santé est un état d' »équilibre » ou de « bien-être ». Cet équilibre peut être perturbé de plusieurs façons, et l’objectif de la médecine chinoise est de rétablir cet équilibre en utilisant des techniques spécifiques ou « points » pour stimuler ou manipuler les méridiens du corps.

Il existe de nombreux types de points d’acupuncture et plus d’un millier de points d’acupuncture spécifiques utilisés pour traiter différentes affections. Nous aborderons ci-dessous les types de points d’acupuncture les plus courants. Notez que ces types d’acupuncture sont différents de ce qui est normalement pratiqué en Occident.

 

Méridiens et acupoints

Un méridien est un chemin que l’énergie emprunte pour aller de la « racine » d’une partie du corps aux « branches » et aux « feuilles ». Il existe de nombreuses « jonctions » différentes le long de ces voies, où les points d’acupuncture sont utilisés pour traiter divers problèmes de santé.

Les points d’acupuncture sont les endroits spécifiques le long de ces voies où les aiguilles d’acupuncture sont insérées pour traiter divers problèmes. Il existe des centaines de points d’acupuncture différents utilisés en médecine chinoise. Les points d’acupuncture les plus couramment utilisés sont énumérés ci-dessous. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces points, vous pouvez consulter la section Acupuncture d’un manuel de MTC en ligne.

 

Effets thérapeutiques de l’acupuncture

L’acupuncture a de nombreux effets thérapeutiques, notamment la réduction de la pression artérielle, l’amélioration de la fonction cardiaque et la diminution du taux de sucre dans le sang. Elle peut également soulager les douleurs et les spasmes musculaires, les migraines, le syndrome prémenstruel (SPM) et certains types de nausées.

Bien que l’acupuncture soit souvent utilisée comme un traitement complémentaire, il existe des preuves qu’elle peut être utilisée pour traiter certains types de cancer. Cependant, certains types de cancer réagissent beaucoup mieux avec d’autres types de traitements, de sorte que ces résultats  sont  aussi prometteurs avec une synergie de la médecine occidentale . Il existe de nombreux autres effets thérapeutiques de l’acupuncture, mais ce sont les plus fréquemment mentionnés. Par exemple, de nombreuses personnes déclarent que l’acupuncture atténue l’anxiété et améliore la concentration mentale.

 

Comment se pratique l’acupression dans la vie quotidienne ?

Pour un usage quotidien, vous devez trouver un point d’acupuncture spécifique sur le trajet du méridien d’un organe particulier. Cela permettra de cibler cet organe, de le stimuler et de rééquilibrer votre corps. Vous pouvez trouver ces informations en ligne ou en demandant à un praticien de la MTC quel acupoint utiliser. Par exemple, pour traiter un mal de tête, vous utiliserez un acupoint spécifique pour la tête.

En général, vous utiliserez des liens en soie ou des doigts mouillés pour exercer une pression sur l’acupoint. Par exemple, pour le méridien de la vessie énergétique, vous pincerez le point méridien situé sur le côté de la tête entre votre pouce et votre index. Pour le méridien de l’intestin grêle, vous utiliserez le pouce et l’index de votre autre main pour exercer une pression sur le côté de votre abdomen.

Formation en acupression

Il est important d’apprendre les bases de l’acupression si vous voulez l’intégrer à votre pratique. Il existe beaucoup de fausses informations sur la médecine chinoise, et certaines écoles de médecine n’enseignent pas l’histoire ou le bon usage des herbes chinoises. Par conséquent, de nombreux professionnels de la santé n’ont pas les connaissances nécessaires pour traiter efficacement et en toute sécurité leurs patients avec des plantes.

Apprendre l’utilisation correcte des herbes peut être un excellent moyen d’étendre votre pratique au-delà du cadre des soins médicaux standard. L’acupression est très facile à apprendre, et vous pouvez la pratiquer chez vous sur vous-même et sur d’autres personnes. De nombreux praticiens s’entraînent avec un mentor, qui peut les guider et les aider à maîtriser les techniques.

La clé d’une vie saine est d’avoir un bon équilibre entre la santé mentale, physique et émotionnelle. L’acupression est une ancienne méthode d’auto-traitement facile à apprendre et qui peut être utilisée dans le cadre d’un mode de vie sain. Il existe de nombreux types d’acupression et de points d’acupuncture, il peut donc être difficile de savoir par où commencer.

Heureusement, il existe de nombreuses informations en ligne, et il est possible d’apprendre toutes les différentes techniques. Vous pouvez intégrer la médecine chinoise en utilisant l’acupression sur vous-même et avec un ami ou un mentor. L’acupression est très sûre et douce, vous n’avez donc pas à craindre de subir des effets secondaires négatifs.

 

Points d’acupression à stimuler pour soulager la douleur

Certaines personnes utilisent l’acupression pour stimuler certains points du corps afin de soulager la douleur. L’acupuncture est une méthode de stimulation qui repose sur la théorie des méridiens. Comme vous le savez, chaque partie du corps est associée à un méridien, qui est un réseau de nerfs, de veines et d’autres tissus.

Les méridiens sont considérés comme des voies qui transportent le qi ou la force vitale dans tout le corps. Lorsqu’une zone est touchée par la douleur, le méridien est bloqué, ce qui est censé réduire la quantité de qi dans la zone concernée. L’acupression repose sur l’idée que vous pouvez appliquer une pression sur le méridien et le débloquer. Selon la technique utilisée, vous pouvez également stimuler la libération d’endorphines, ce qui peut contribuer à soulager la douleur. Vous pouvez utiliser les points d’acupression sur votre propre corps ou avec un ami ou un mentor à cette fin.

 

les bienfaits de l’acupression

L’acupression et l’entraînement à l’acupression présentent de nombreux avantages pour la santé. Certains des avantages les plus notables de l’acupression sont qu’elle est très sûre, peu coûteuse, simple à apprendre et qu’elle peut être pratiquée par vous-même à la maison. En outre, elle peut facilement être intégrée à vos soins de santé existants, de sorte que vous n’avez pas besoin de modifier votre emploi du temps.

 

acupuncture sans aiguilles

Un autre aspect intéressant de la médecine chinoise est l’utilisation de l’acupuncture sans aiguilles. En médecine occidentale, les aiguilles d’acupuncture sont placées dans le corps par des points spécifiques pour soulager les symptômes. Bien que l’acupuncture soit une médecine alternative populaire, il existe peu de preuves de son efficacité. La médecine chinoise, en revanche, utilise des points d’acupuncture similaires à ceux stimulés par les aiguilles d’acupuncture.

L’acupression sans aiguilles est très douce, elle convient donc à toute personne qui a une réaction négative aux aiguilles ou qui s’inquiète du risque d’infections liées aux aiguilles. C’est un excellent moyen de pratiquer l’acupuncture afin de se familiariser avec la théorie et les méridiens associés.

 Conclusion

Pour faire simple, la MTC considère que la santé est un état d’équilibre, et elle utilise différents points pour stimuler les parties du corps à retrouver leur équilibre. Ce processus est communément appelé « acupression – acupressure ou digitopuncture », qui consiste à brûler une herbe sur la peau pour stimuler un organe particulier. Les points d’acupuncture sont utilisés pour traiter divers problèmes de santé, et l’acupression est utilisée pour rééquilibrer les organes du corps. Ces méthodes sont incroyablement anciennes, mais elles sont pratiquées sans interruption depuis des milliers d’années. C’est le moment idéal pour en savoir plus sur ce domaine fascinant de la médecine !

Médecine chinoise : Les principes fondamentaux

Les principes fondamentaux de la médecine chinoise sont vastes et complexes, avec de nombreuses théories et pratiques différentes. Les principes de la médecine chinoise peuvent être résumés en quelques idées clés, connues sous le nom de théorie des cinq éléments. Ces éléments sont le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau. Ils représentent la façon dont tout dans le monde naturel est composé de ces cinq substances de base. Les gens ont également une essence appelée qi (chi) qui circule à travers eux, de leur corps à l’environnement qui les entoure.

Lorsqu’il y a équilibre entre les personnes et la nature, tout se développe harmonieusement. En cas de déséquilibre, les choses souffrent car elles ne fonctionnent plus comme un système complet. Le domaine de la médecine chinoise intègre les aspects physiques et émotionnels de la santé. Elle se concentre sur l’équilibre du qi (énergie) yin et yang, le rétablissement du flux naturel de l’énergie vitale dans tout le corps et l’équilibre entre les organes internes. Pour que votre corps fonctionne de manière optimale, il a besoin de suffisamment de qi (énergie vitale). S’il n’y a pas assez de qi, il circule librement ou reste bloqué à un endroit, ce qui entraîne des déséquilibres physiques ou émotionnels dans votre vie.

 

Les cinq éléments et la base de la médecine chinoise.

La médecine chinoise est basée sur les cinq éléments : le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau. Tout dans le monde naturel est composé de ces substances. Lorsque vous ajoutez ou soustrayez l’une d’entre elles, vous modifiez l’ensemble. Par exemple, si vous avez beaucoup de feu, vous êtes chaud et énergique. S’il y a trop d’eau, vous êtes trop humide. Ce n’est que lorsque vous avez le bon équilibre que vous pouvez vous sentir heureux et en bonne santé.

Les cinq éléments décrivent également la façon dont les gens sont composés. L’être humain est composé d’eau, de bois, de feu, de terre et de métal. À l’instar du monde naturel, les humains ont aussi des opposés en eux. Par exemple, une personne qui a beaucoup de terre en elle est calme et stable. Elle n’est pas aussi énergique ou chaleureuse que celle qui a beaucoup de feu en elle. Il en va de même pour les autres éléments qui composent l’être humain.

 

Le Qi, la force vitale du corps.

Le Qi (prononcé « chi ») est la force vitale qui entretient la vie et vous maintient en bonne santé. C’est l’énergie qui circule dans votre corps, de vos organes à vos membres et inversement. Le Qi peut également circuler en dehors de votre corps, à travers des objets tels que les plantes. C’est ce que l’on appelle le « flux de qi », qui peut être utilisé pour traiter les problèmes de santé affectant les personnes et les plantes. Par exemple, si le flux de Qi est bloqué dans l’air, les plantes peuvent présenter des symptômes de maladie. Si le blocage est éliminé, les plantes se rétablissent et leur flux de Qi s’améliore.

médecine chinoise
 

 

Yin et yang : les opposés qui composent tout.

Le yin et le yang sont deux forces opposées qui composent tout dans l’univers. Le yin représente les aspects humides, froids et sombres de la nature, tandis que le yang représente les aspects chauds, brillants et lumineux. Lorsque vous ajoutez ou soustrayez l’une de ces forces, vous modifiez l’ensemble. Par exemple, si vous avez trop de yin, vous êtes faible et sujet à la maladie. Si vous avez trop de yang, vous êtes trop excité et agressif. Le yin et le yang sont également présents à l’intérieur des humains. Tout comme dans la nature, le yin représente les aspects humides, froids et sombres de votre vie. Le yang, quant à lui, représente les aspects lumineux, chauds et clairs.

 

L’acupuncture utilise des aiguilles pour éliminer les blocages dans votre corps.

L’acupuncture est basée sur la théorie des canaux dans votre corps. Ces canaux minuscules sont comme des rivières qui transportent l’énergie le long de votre corps et relient vos organes à vos nerfs et à vos muscles. En cas de déséquilibre des canaux, l’énergie circule trop rapidement, trop lentement ou de façon inhabituelle. Lorsque l’énergie est bloquée dans l’un de vos canaux, vous ressentez une douleur physique ou mentale. L’acupuncture débloque le canal et ramène votre énergie à la normale.

Elle se distingue des aiguilles ordinaires par l’utilisation de fines aiguilles souples d’environ 1 mm de diamètre. La médecine chinoise repose sur l’idée que la plupart des maladies sont causées par des déséquilibres dans les canaux de votre corps. En cas de déséquilibre, votre corps tente de s’adapter en créant un gonflement, une chaleur ou une douleur dans une partie particulière de votre corps. La médecine chinoise étant basée sur des processus naturels, elle se concentre également sur le traitement de la personne dans son ensemble. L’acupuncture s’intéresse donc non seulement à la partie de votre corps où les canaux sont déséquilibrés, mais aussi à votre état émotionnel et mental pour trouver la véritable cause de vos symptômes.

 

Le massage stimule la circulation sanguine et rétablit l’équilibre.

Le massage est une forme de travail corporel qui combine stimulation physique et relaxation pour rétablir l’équilibre de votre corps. Le massage est souvent associé à l’acupuncture, qui utilise des aiguilles pour stimuler le flux d’énergie dans votre corps. Le massage est un moyen de stimuler votre corps et d’apaiser votre esprit. Il s’agit d’une forme naturelle de soins personnels qui contribue à restaurer votre énergie et votre équilibre. Le fait de masser votre cerveau et vos muscles moroses détend votre corps, ce qui permet à votre esprit de se concentrer et de se relaxer plus facilement.

Le massage contribue également à stimuler votre circulation sanguine, ce qui augmente le flux d’oxygène et de nutriments vers vos cellules et vos tissus et favorise l’élimination des déchets. Le massage est donc un élément important de la médecine chinoise. Le massage associe la stimulation physique à la relaxation et contribue à stimuler votre esprit. Il améliore également votre circulation sanguine, ce qui aide votre corps à fonctionner de manière optimale.

 

 

La médecine à base de plantes est utilisée pour traiter les déséquilibres chroniques.

La phytothérapie chinoise est basée sur le concept du Yin et du Yang. Les herboristes pensent que toute chose a un côté Yin et un côté Yang. Par exemple, si vous avez trop d’énergie Yang, vous êtes trop excité et enclin à l’agression. Si vous avez trop de Yin, vous êtes trop faible et vous avez tendance à être malade. Les herboristes pensent que si vous consommez un aliment à base de plantes qui possède à la fois des propriétés Yang et Yin, votre corps sera équilibré. Vous aurez l’énergie Yang nécessaire pour être excité et agressif, et l’énergie Yin nécessaire pour être calme et stable.

Les herboristes pensent également que les herbes ont des effets différents selon les personnes. Certaines personnes ont besoin de plus de plantes pour stimuler leur énergie Yang, tandis que d’autres ont besoin de plus de plantes productrices de Yin pour les équilibrer. Cela signifie que tout le monde bénéficie de la consommation de la bonne combinaison de plantes.

 

Conclusion

La médecine chinoise est une pratique ancienne qui intègre les aspects physiques et émotionnels de la santé. Elle se concentre sur le rétablissement du flux naturel de l’énergie vitale dans tout le corps et le déblocage des canaux dans votre corps. Le massage stimule la circulation sanguine et rétablit l’équilibre, tandis que la phytothérapie traite les problèmes chroniques en profondeur.