Contactez-nous
+ (33) 06 20 47 18 57
Mail
contact@fmtc.fr
Horaires
lundi-Vendredi: 09.00-20.00

MTC : Les principes fondamentaux de la médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un système de médecine originaire de Chine. Elle s’appuie sur la théorie des cinq éléments pour expliquer la santé et la maladie, et est pratiquée depuis des milliers d’années. La MTC est encore très répandue aujourd’hui et se retrouve dans de nombreux aspects de la vie moderne. Dans cet article, nous examinons ce qu’est la MTC, ses principes fondamentaux, ses règles, ses traditions et comment elle peut vous être bénéfique.

Qu’est-ce que la médecine traditionnelle chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise vise à rétablir l’équilibre et l’harmonie du corps en traitant les symptômes de la maladie plutôt que la maladie elle-même. Il s’agit d’un système de pratiques médicales fondées sur des traditions anciennes qui sont utilisées pour prévenir et traiter les maladies. Elle est également utilisée pour maintenir et prolonger la santé. La MTC repose sur la conviction que toutes les parties du corps sont étroitement liées les unes aux autres et que les déséquilibres d’une partie du corps peuvent affecter les autres parties.

Les cinq éléments sont le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau. Le métal représente nos émotions et la façon dont elles s’expriment dans le corps. Par exemple, un excès de métal dans le foie peut provoquer de la tristesse et une colère excessive.

Médecine orientale et MTC

La plupart des gens associent la médecine traditionnelle chinoise à l’acupuncture, mais la MTC utilise de nombreuses autres modalités telles que les remèdes à base de plantes, la moxibustion, les ventouses, le massage tuina, les recommandations diététiques et la thérapie des méridiens. La médecine orientale fait référence à l’utilisation d’herbes et de manipulations physiques pour traiter les maladies. L’un des points essentiels à retenir est que, en complémentarité de la médecine occidentale, la MTC ne traite pas les maladies mais les symptômes et le terrain de déséquilibre de la personne.

L’histoire détaillée de la MTC est difficile à reconstituer, car il n’existe aucun document écrit avant la dynastie Han (206 av. J.-C. – 220 apr. J.-C.). Les spécialistes pensent que la MTC et les pratiques médicales de la Chine sont antérieures à la Grèce et à la Rome antiques. Cependant, la Chine étant un pays immense et ayant une longue histoire, il est presque impossible d’effectuer des recherches détaillées dans tous les domaines et de relever les dates avec précisions.

 

Huit principes de la médecine traditionnelle chinoise

  • Équilibre – Équilibre entre l’intérieur et l’extérieur du corps, et entre le yin et le yang.
  • Interaction harmonieuse entre les parties – Il ne doit y avoir aucune interaction nuisible entre les parties du corps.
  • Yin-Yang – Toutes les choses dans le monde ont un yin et un yang. Lorsqu’une chose est surexploitée, elle perd son yang et devient moins forte.
  • La nourriture est l’utérus du corps humain – La nourriture est considérée comme l’utérus du corps humain qui nourrit l’intérieur du corps.
  • Paires Yin-Yang – Le Yin et le yang sont appariés, et l’équilibre peut être rétabli par un excès de yin ou de yang.
  • Cinq éléments – Chaque partie du corps est associée à l’un des cinq éléments ou cinq mouvements.
  • Yin et yang – Le yin et le yang sont les forces opposées qui composent toute chose.
  • Les trois trésors ou san bao – Les trois trésors sont la source de vie (l’eau), la source d’énergie (le bois) et la source de la capacité de guérison du corps humain (les herbes).

L’acupuncture

L’acupuncture consiste à insérer des aiguilles dans des points spécifiques du corps pour stimuler l’énergie du corps, appelée Qi.

Ces points se trouvent sur les canaux énergétiques appelés méridiens qui parcourent le corps, transportant l’énergie et le sang. La théorie veut qu’en stimulant les méridiens, on régule l’énergie dans les canaux, ce qui peut avoir un effet sur la santé.

Il existe plus de 365 points d’acupuncture, chacun étant lié à un méridien. Certains points peuvent être liés à deux méridiens. Par exemple, le méridien de l’avant-bras commence à l’endroit où le pouce rejoint les doigts ; il se déplace ensuite vers le poignet, le coude et l’épaule, et se termine près de la clavicule.

L’acupuncture est basée sur le concept de « méridiens d’énergie ». La théorie qui sous-tend l’acupuncture est que le Qi de chaque méridien doit être équilibré et harmonisé. Les points d’acupuncture sont censés stimuler le Qi, et en stimulant le Qi, les méridiens sont maintenus en équilibre.

La MTC étant basée sur l’équilibre du corps, un méridien sain est censé circuler avec une énergie chaude et humide. Dans un méridien malsain, on dit que l’énergie circule avec une énergie froide et sèche.

Stimuler le Qi d’un méridien permet également de réguler le flux sanguin et de créer un « point d’arrêt » pour le sang dans le méridien, ce qui contribue à la guérison d’un organe ou d’une articulation endommagée.

L’acupuncture est une forme de thérapie manuelle, ce qui signifie qu’elle est pratiquée par un praticien, plutôt que par une machine. Elle repose sur l’idée qu’un corps sain produit sa propre énergie de guérison naturelle, appelée Qi. Un problème de santé est censé créer un blocage du Qi, qui ne peut être éliminé qu’en stimulant ce Qi dans le méridien.

Pourquoi choisir l’acupuncture plutôt que d’autres formes de thérapie ?

L’acupuncture présente plusieurs avantages. Elle peut être pratiquée seule ou en complément d’autres formes de thérapie. Elle est également portable, réversible et sans effets secondaires.

L’acupuncture est pratiquement indolore selon la sélection des points, et il n’y a pas d’effets secondaires ou de contre-indications. C’est également une thérapie très sûre, car elle est pratiquée par un professionnel de la santé.

Comparée aux médicaments ou à la chirurgie, l’acupuncture est relativement peu coûteuse et ne nécessite pas de long séjour à l’hôpital. Dans la chine antique, les acupuncteurs étaient appelés les « médecins aux pieds-nus » car cela faisait référence à leur moyens modestes.

L’acupuncture peut être combinée à d’autres traitements. Par exemple, elle peut être associée à la phytothérapie, à la nutrition et à l’exercice.

Conclusion

La médecine traditionnelle chinoise souligne l’importance d’une alimentation saine, d’un exercice physique régulier et d’un sommeil suffisant. Elle encourage également les gens à maintenir un état mental positif. Les personnes qui choisissent de suivre la médecine traditionnelle chinoise sont encouragées à trouver un médecin ou un praticien qui connaît bien la médecine chinoise et à se faire examiner régulièrement notamment dans la période de changement des saisons.

L’un des principaux avantages de la MTC est qu’elle met l’accent sur la prévention. En vous renseignant sur le rôle que joue votre alimentation sur votre santé, vous pouvez vous assurer que vous mangez des aliments bons pour votre corps et que vous les consommez dans les bonnes portions. Vous pouvez également prendre des mesures pour vous assurer que vous faites suffisamment d’exercice tout au long de la semaine afin de garder votre corps fort et sain.

La médecine traditionnelle chinoise est très répandue dans la société moderne et peut être utilisée pour aider à traiter un large éventail d’affections. Il est important de se rappeler que la médecine traditionnelle chinoise ne remplace pas la médecine occidentale. Il s’agit plutôt d’une forme complémentaire de thérapie qui utilise des méthodes différentes pour traiter les maladies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.